Español / English

Bambang Budijanto  partagera ses recherches sur le christianisme en Indonésie à la session de samedi matin

November 8, 2019

Bambang Budijanto ne peut pas se vanter du fait que 40% des chrétiens en Indonésie participent activement à la formation des disciples, contre 20% à peine des chrétiens américains.

Mais ce dont il peut se vanter, c’est que nous disposons de données fiables sur le comportement des chrétiens indonésiens.

Budijanto a apporté une contribution unique au christianisme mondial en participant à la création du Centre de recherche Bilangan, qui réalise des recherches sur les chrétiens en Indonésie, à l’instar de ce que fait le groupe de sondage Barna aux États-Unis.

Budijanto est rentré dans son pays d’origine en 2016, après 20 ans d’absence, dont 10 ans à la vice-présidence régionale de Compassion International pour l’Asie. « Quand j’étais à l’étranger, j’ai beaucoup entendu parler de la façon dont l’Église grandissait en Indonésie, mais aucune donnée fiable n’était disponible », a-t-il déclaré. « Après mon retour ici, j’ai rencontré des personnes qui ont dit que leur église locale avait fermé à cause de problèmes avec les fondamentalistes musulmans. Mais encore une fois, il n’y avait pas de données fiables, juste des histoires individuelles. »

Pour Budijanto, une bonne information est un outil essentiel pour un leadership efficace. Il a précisé : « Certains disent que le leadership consiste à amener les gens d’un point A à un point B. Mais comment pouvez-vous faire cela si vous ne savez pas où se trouve le point A ? D’autres disent que le premier rôle du leader est de définir la réalité. Mais si vous ne savez pas en quoi consiste la réalité actuelle, vous ne pourrez pas savoir si vos projets futurs sont raisonnables ou appropriés. » Par conséquent, Budijanto est convaincu que la création du Centre de recherche Bilangan pourrait constituer une contribution stratégique au bénéfice de toute l’Église. (Bilangan est le nom indonésien du livre des nombres.) « Le but de notre centre de recherche, a-t-il déclaré, est d’aider l’Église en Indonésie et au-delà à prendre des décisions éclairées. Le leadership est essentiellement une question de prise de décision, et votre leadership sera jugé sur la justesse de vos décisions. Vous pouvez donc façonner l’avenir en prenant ces décisions en vous basant sur les meilleures informations disponibles. »

Budijanto est également un fervent partisan de la formation au leadership des jeunes. « 90 % du développement du leadership concerne les personnes âgées de 30 ans et plus, mais pour moi, le meilleur âge est celui des 10 à 15 ans », a-t-il déclaré.

Budijanto discutera de certains résultats du Centre de recherche Bilangan lors de sa séance plénière du samedi 9 novembre au matin.

N’oubliez pas de nous suivre sur Twitter @WEAGA2019 et utilisez le hashtag #jakarta2019 pour partager votre enthousiasme!